subscribe: Posts | Comments

Dîner dégustation avec vins de prestige à l Epicurien (Port-Marly)

4 comments
Dîner dégustation avec vins de prestige à l Epicurien (Port-Marly)

DÎNER DÉGUSTATION ​avec​ VINS ​de ​PRESTIGE au restaurant l’Épicurien à Port Marly, le 20 Octobre 2017

Nous sommes retrouvés à 20 adhérents de WineStory, au restaurant l’Epicurien de Port-Marly, vendredi dernier autour d’un bon repas et de bouteilles de prestige. 

Tiramisu d’avocat et tourteau au pamplemousse rose avec Pernand Vergelesses blanc 2014, 1er cru Clos Berthet, Monopole Dubreuil – Fontaine​ : Chardonnay à la robe jaune claire, nez de fruits blancs, bouche à la structure moyenne, au boisé fin, et minérale, à attendre encore 2 à 3 ans.

Mille-feuilles de thon mariné, légumes mentholés avec Hermitage blanc 2014, Cuvée Arpège, Christelle Betton​ : Robe paille, bel accord avec au nez, des notes miel et vanille, poire, une bouche ronde ensoleillée, de belle ampleur, gras avec une finale de raisins secs​. Jeune mais gourmand.

——​

Echezeaux 1988, grand cru Confuron – Deville en magnum, avant le plat principal ​: ​​Ce grand cru situé entre Clos-Vougeot et Vosne-Romanée ​​a une robe marron, un nez tertiaire élégant et caractérisé par le sous bois, la mousse et les champignons​​, la bouche linéaire est vineuse, évoque le vieux cuir et possède une finale à l’acidité marquée.

Sur le plat principal : Souris d’agneau braisée aux fèves avec Château Mouton Baronne Philippe (Mouton d’ Armailhac), Pauillac 1985, 5ème cru classé 1855, Philippe de Rothschild, en magnum​ : Il​ présente une robe aux reflets bruns qui s’ouvre sur des accents de cèdre​,​ et de poivron rouge, la bouche ​au boisé fondu,​ longiligne se révèle épicée avec ce qu’il faut de chair en son centre. La finale mentholée est équilibrée.

Château de Pibarnon, Bandol 1989, en magnum ​: Année ​caniculaire et ​puissante, qui s’est considérablement adoucie depuis qu’il a pris quelques lustres. Puissant et suave, velouté et mobile​ par sa fraîcheur minérale​, ce vin allie à mon avis tout ce qui fait la grâce du ​m​ourvèdre : un style masculin​ avec du corps,​ avec une élégance soyeuse et sensuelle​, complexe, garrigues, cerise à l’eau de vie, balsamique, et tabac​ en finale.

​Assortiment de trois desserts avec Muscat à petits grains passerillage, 2015, Lyre, Côtes de Thongue, Domaine de l’Arjolle​ : Ce vin jaune paille, non muté, issu de raisins fins au rendement​​ de 5hl/ha​, dévoile un nez intense fruité avec une bouche moelleuse de poire, pêche, et brugnon et une finale nette.

Café Arabica ou infusion

N.B. :​ ​Les vins étaient à la charge de WineStory

Articles similaires:

  1. Encore merci pour le diner Vins de prestige : il fallait y être !!

    Amicalement

    Guy et Josette

  2. Bonjour,

    C’était vraiment bien hier soir !

    Belle soirée dans ce resto sympa et classe avec un beau menu bien construit (très digeste, la nuit est passée sans soucis de digestion !) et des bons vins (ah! les vins ! Quels bonheurs !).

    Quant à l’ambiance, c’était vraiment très sympa. Des participants détendus, de l’humour et des rires.

    Bref, nous avons beaucoup apprécié cette belle soirée !

    Bravo à toi Jean-Charles qui nous a régalés de tes explications et commentaires éclairés sut tous les vins qui nous ont été servis.

    Nous avons beaucoup appris (dans la simplicité) tout en nous régalant !

    Bises à vous deux et à très vite !

    Daniel et Béatrice

  3. le dévéhat says:

    Bonjour et un grand merci pour l’organisation de cette soirée, le plaisir de déguster des vieux vins variés autour d’un repas plaisant et accompagné de 19 convives non sans intérêt…
    Promesse tenu pour la soirée des vieux vins, et quels vieux vins…
    Bisous,
    Olivier

  4. Une belle soirée dans un bel établissement, une belle variété de vins, dont d’anciens millésimes, et des découvertes.
    Merci Jean-Charles

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *