subscribe: Posts | Comments

Notre cave WineStory

0 comments
Notre cave WineStory

Notre cave est un trésor car elle contient le meilleur vin du monde !

En effet, le meilleur vin du monde est celui que vous préférez, quel qu’il soit !

Car la devise chez WINESTORY n’est pas de faire de vous un buveur d’étiquettes ou de prix !
La vérité est dans le verre et le plaisir est dans la variété : le même cépage malbec n’aura pas le même gout en Touraine, qu’à Bordeaux ou Cahors ou qu’en Argentine !

Variez les plaisirs en vous procurant des vins de régions et latitudes différentes.

Le vin est pluriel , c’est un liant humain, qui nous permet de cultiver le souvenir et le plaisir :
Chez WINESTORY, nous dégustons pour nous souvenir, mais nous ne buvons pas pour oublier !

Le vin dans notre cave est un souvenir de vacances ou de voyages plus lointains, un cadeau d’amis, le millésime 61, 64, ou 66 en cru classé Bordelais, le 49 ou 76 en moelleux d’Anjou, le vin du mariage ou du baptême du petit, un achat à l’aveuglette en grande surface, une vente aux enchères, un salon des vins, une visite dans une coopérative, une trouvaille chez le vigneron, le flacon conseillé par le copain, le vin acheté au comité d’entreprise, le vin de l’aïeul, le vin acheté et goûté chez Winestory, mais le pire serait le pseudo (second) vin sans étiquette ou le pire du pire : la soit disant bonne bouteille de Bourgogne ou de Bordeaux sortie de derrière les fagots, juste à côté de la Romanée-Conti, ou de Château Latour. Pour ces deux derniers exemples, cessons, je vous en prie, de croire au père Noel, mais cet exemple n’existe pas chez WineStory.

Rappel : Caractéristiques d’une bonne cave
Une bonne cave est un lieu sombre, clos, à l’abri des trépidations, du bruit et des mauvaises odeurs, protégé des courants d’air, mais ventilé. Une cave doit être ventilée, surtout si elle est très humide afin d’éviter l’apparition de mauvaises odeurs qui pourraient polluer vos bouteilles. Une cave n’ayant pas de fenêtres pour éviter toute clarté néfaste à la conservation du vin, la pose d’une ventilation mécanique est conseillée.

Les bouchons en liège de vos précieuses bouteilles ne sont pas étanches, ils laissent votre vin communiquer avec l’atmosphère ambiante de la cave. Il faut donc impérativement éviter les mauvaises odeurs : une cave n’est pas une pièce de stockage pour vos produits d’entretien et peintures. Ce n’est pas le bon endroit également pour stocker vos fruits ou légumes.

La lumière accélère la maturation du vin, une bonne cave est un lieu sombre, de préférence en sous-sol pour éviter les brusques variations de température.
Si le sol de votre cave est en terre battue, gardez le ! c’est la meilleure solution. Si le sol est en béton, vérifier l’hygrométrie et si votre cave est trop sèche ajoutez du sable sur une partie du sol et humidifiez le de temps en temps (de grands bacs en plastiques avec du sable peuvent suffire à ramener une hygrométrie supérieure à 70 %).

Constituer une cave à vins : les vins qu’il faut avoir !
Vous voulez vous constituer une cave mais vous ne savez pas quels sont les vins qu’il faut absolument avoir chez soi ? La richesse des références en vins peut dérouter, et rares sont les amateurs à ne s’être jamais posé la question. Pourtant, le choix des vins pour constituer votre cave est avant tout affaire de goût personnel. La profusion de l’offre permet même de faire preuve d’originalité. Voici néanmoins quelques conseils qui vous mettront sur la voie.

Constituer sa cave : le bon choix de vins
Votre fonds de cave sera donc composé à partir des vignobles produisant des vins de garde : Bordeaux (crus classés), Bourgogne (appellations communales, premiers crus, ou même grands crus, quelques vins rouges de garde de la vallée du Rhône, et en plus petite quantité : vins d’Alsace (grands crus, vendanges tardives, sélection de grains nobles), vins de Loire, blancs liquoreux de Touraine et d’Anjou, vins rouges issus de cabernet (Chinon, Bourgueuil, Saumur) de millésimes bien côtés.

Si vous souhaitez disposer à tout moment de bouteilles parvenues à leur apogée (période optimale de consommation), nous recommandons d’acheter des vins qui n’ont pas le même potentiel de garde, dans des régions et des appellations viticoles différentes, afin de pouvoir varier les accords mets et vins possibles.

Il faudra également tenir compte des millésimes des vins mis en cave : des vins de grande origine destinés à une longue garde peuvent être servis plus jeunes dans le cadre de plus « petits » millésimes, moins côtés. Inversement, des vins plus ordinaires à boire jeunes peuvent être conservés plusieurs années si leur millésime est plus « grand ».

Pour étoffer ce fonds de cave, ne pas se contenter de renouveler le stock existant : ce serait se couper de jolies découvertes potentielles dans d’autres régions ou appellations. Eviter aussi de stocker dans votre cave des vins à boire trop jeunes, mais privilégier des vins promis à une garde de 5, 8 ou 10 ans et plus, en les achetant par lots de 6 ou de 12 bouteilles afin de pouvoir suivre leur évolution. Pour vous aider, le Guide Hachette des Vins, à partir de l’édition 2015, indique, dans les fiches descriptives des vins référencés la période optimale pour consommer le vin.

Laissez s’exprimer votre goût !
La cave que vous allez constituer reflète avant tout vos goûts et votre passion ! Elle doit être suffisamment variée pour ne pas vous lasser d’un vin, si bon soit-il. Autre raison d’être : satisfaire aux accords mets et vins les plus divers. Alors ne négligez pas les vins moins connus que vous découvrirez pendant vos vacances dans le vignoble, à l’occasion des Foires aux Vins ou chez le caviste ! Après vous être inspiré des propositions de cave des auteurs spécialisés (ci-dessous), évadez-vous des schémas habituels !

Trois propositions de cave à vins :
Les bouteilles que nous vous suggérons afin de constituer votre fonds de cave n’incluent pas de vins primeurs. Les valeurs globales indiquées ne sont que des ordres de grandeur.

Une cave de 55 bouteilles (environ 1 000 €) :
Cette idée de cave met l’accent sur trois grandes régions viticoles, et sur une diversité de vins d’appellations :

Bordeaux et Sud-Ouest :
17 bouteilles de vins rouges : Graves, Saint-Emilion, Médoc, Pomerol, Fronsac, Pécharmant.
8 bouteilles de vins blancs : 5 secs (Graves, Bergerac)
3 bouteilles de liquoreux : Sauternes-Barsac.

Bourgogne :
12 bouteilles de vins rouges : crus de la Côte de Nuits, crus de la Côte de Beaune
8 bouteilles de vins blancs : Chablis, Meursault, Puligny-Montrachet.

Vallée du Rhône:
7 bouteilles de rouges de la Vallée du Rhône : Côte-Rôtie, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape
3 bouteilles de blancs : Hermitage, Condrieu

Une cave de 150 bouteilles (environ 3 000 €) :

Alsace :
7 bouteilles de vins blancs : Gewurztraminer, Riesling, Pinot gris (grands crus).

Bordeaux :
30 vins rouges des appellations cotées : Fronsac, Pomerol, Saint-Emilion, Graves, Médoc
10 vins blancs : 5 bouteilles de grands secs et 5 Sainte-Croix-du-Mont ou Sauternes-Barsac

Bourgogne :
15 bouteilles de vins rouges : crus de la Côte de Nuits, crus de la Côte de Beaune, vins de la Côte chalonnaise
15 bouteilles de blancs : Chablis, Meursault, Puligny-Montrachet.

Champagne :
10 champagnes et autres vins effervescents (crémants)

Jura :
4 vins blancs : vins jaunes, Côtes-du-Jura, Arbois

Languedoc :
2 vins rouges : Languedoc et Corbières
2 vins doux naturels : Banyuls, Rivesaltes

Provence et Corse :

6 vins rouges : Bandol, les Baux-de-Provence, Palette, Patrimonio, Bandol
2 vins blancs : Cassis, Palette

Sud-Ouest :
7 vins rouges : Madiran, Cahors
3 vins blancs du Jurançon : secs et doux

Vallée de la Loire :
5 vins rouges : Bourgueil, Chinon, Saumur-Champigny
7 vins blancs : Pouilly-Fumé, Vouvray, Coteaux-du-Layon.

Vallée du Rhône :
19 vins rouges de la Côte-Rôtie, Hermitage, Cornas, Saint-Joseph, Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Côtes-du-Rhône-villages
6 vins blancs : Condrieu, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *