subscribe: Posts | Comments

Dégustation du 5 mai 2018

0 comments
Dégustation du 5 mai 2018

Château Sauman, Côtes-de-Bourg, Bordeaux

Tradition 2006 : Robe grenat, nez de sous bois et cerises confites, frais, bonne structure, vineux en finale, à boire.

Emotion 2006 : Robe grenat foncé, peu évoluée, nez intense de fruits noirs et côté sauvage, bouche fondue avec trame tannique séveuse, devrait être bu.

Emotion 2005 : Robe grenat profonde, mais au disque étonnamment jeune rosé. Nez développé, également plus jeune, distingué, avec moins de maturité. Bonne attaque structurée avec un fruité de chair de prune et cerise, bonne longueur, vin à son apogée. ÉMOTION est un vin que l’on appréciera à l’apéritif accompagné d’une chiffonnade de jambon de pays, de petites olives marinées par exemple.
Il s’accordera également très bien avec des plats relevés par le cumin, la menthe ou la citronnelle.
ÉMOTION vous étonnera agréablement sur un dessert au chocolat.

Domaine de Saint-Guilhem, Fronton

Renaissance 2011rouge Fronton – 50% cabernet sauvignon, 50% négrette (3 ans d’élevage en fut + 1 an en bouteille)
Robe grenat profonde, nez intense, floral et frais, attaque franche, du corps avec beaucoup de matières, impression de velours, rétrolfaction poivrée, fumée, et fruits noires. Plus complexe que le Tradition. Bonne finale. Vin de garde. A son apogée. Bon rapport qualité prix

Tradition 2014, rouge Fronton – 70% négrette, 30% syrah (élevage 18 mois)
Robe sombre grenat au disque violet, nez de moyenne intensité caractérisé par des fruits noirs, des mûres. Belle structure réglisse en bouche, au terroir élégant avec une bonne longueur, finale poivrée. A son apogée.

Ces deux vins rouges s’accordent avec la cuisine du Sud-Ouest, magret, confit, etc

« Les 5 Coeurs »

Le sujet vin et santé est à nouveau sur le devant de la scène, avec la découverte du Professeur Roger Corder sur les vins du Sud-ouest et de Sardaigne, dont les tanins «procyanidines polymères» protègent les vaisseaux sanguins : la présence importante de ces procyanidines dans le cépage est renforcée par le mode de vinification traditionnel qui maintient dans le vin ces précieux éléments.

Dans le cadre de ces travaux, le professeur Roger Corder a pratiqué de nombreuses analyses des vins du monde entier. Parmi les derniers vins analysés le « Renaissance, cuvée 2006 » avec son Total Phenolics mg/l de 4121 et OPC (mg/l) de 2443 obtient le maximum de 5 Cœurs.

Pour info pour obtenir :
1 Cœur un vin doit contenir un taux de OPC compris entre 240 et 360 mg/l
2 cœurs un taux de OPC compris entre 360 et 480 mg/l
3 cœurs un taux de OPC compris entre 480 et 720 mg/l
4 cœurs un taux de OPC compris entre 720 et 960 mg/l
5 cœurs un taux de OPC compris entre 960 et 1200 mg/l

Avec ses 2443 mg/l de OPC le « Renaissance, cuvée 2006 » bat tous les records .

Emeraude rosé 2017, Vin de France
Belle robe grenadine foncée aux reflets violets, nez marqué de confiseries, avec une bouche ronde caressante, très fruité pêches avec une finale suave, du au 3 grammes de sucre résiduel restant. Assez séducteur, à l’apéritif, ce rosé de repas est à marier sur des entrées composées avec des fruits frais. Prix imbattable.

Emeraude rosé 2016, Fronton
Rosé de repas à la robe plus sombre, des agrumes au nez , un ensemble plus austère, moins gras, avec un soupçon tannique en retour sur une finale vineuse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *