A la une,  Dégustations

Portrait de vigneron , Domaine Francis Jourdain à Lye

Pas maçonnique, mais vigneronne, la grande loge restaurée en 1996, trône au milieu des vignes , près du chai du vigneron, excellent souvenir avec le groupe WineStory en 2009 déjà, d’une randonnée Pierre à fusil. Le temps passe, les bons vins restent.

Les racines, les aïeux, anciens caillouteux et vignerons sont du parcellaire Meusnes et Lye.

Francis, l’ancien enfant de chœur n’est pas là aujourd’hui… mais installé depuis 1990, sa première récolte gèle en 91 alors il prie… , pour qu’un jour Sophie, éminence blanche, rosé, et rouge veille aux grains et ensemble ils exploitent une superficie passée de 24 à 32 hectares. 20 hectares en appellation Valençay, 9 en Touraine, le reste en Vin de France.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, avec une extension des bâtiments, successivement, en 93, 99, et 2008 . Les cépages utilisés sont les suivants : Sauvignon, fyé, chardonnay, chenin, orbois, et le très parfumé viognier pour les blancs, à découvrir; gamay, côt, pinot noir, cabernet et pineau d’aunis voient rouge, tous modelés pas les tailles baguette et cordon de Royat. Signe des temps, le domaine est conduit en HVE 3, bonnes pratiques environnementales, sanitaires et paysagères, sur un sol bien connu d’argile à silex, et de tuffeau.

Les méthodes de vinification sont traditionnelles, avec selon les cas, des macérations pelliculaires de 10 jours, levures indigènes, avec batonnage sur lies et à Lye ! Les rouges bénéficient de cuvaisons longues en cuves inox. La cuvée rouge Vermeil fait l’objet d’un élevage de huit mois en barrique de deux à trois vins .

« Secrets de vigne « 
Le domaine évolue vers l’oenotourisme et c’est Sophie qui s’y colle, avec un parcours de randonnée  » Secrets de vigne  » dans les vignes avec huit étapes avec au départ une borne actionnable avec votre QR code, le tout ludo pédagogique, qui vous livrera ses leçons sur la faune et la flore, sans oublier une halte à la loge, refuge d’antan pour le vigneron et ses chevaux.

Ce triangle de vignobles Meusnes, Lye et Couffy ont été les grands fournisseurs des pierres à fusils de l’époque Napoléonienne.

 » Amèn(e) disait l’enfant de chœur, ta fillette* avec la mienne, cela fera une bonne semaine. (* demie bouteille) « 

Blancs :

Voilà ce qui attire leur clientèle de particuliers, telle cette famille venu sélectionner une cuvée de blanc pour parfaitement marier la Saint-Jacques et épouser la fille ! ou l’inverse.

Sous la robe de mariée de la cuvée Les Terrajots blanc, se dévoile avec la bénédiction du curé, des senteurs fruitées plus complexes, avec un corps rond, charnu, et aussi frais et minéral, pour une bonne longueur épicée, parfait pour l’immaculée Saint-Jacques, mariage réussi ! Ce Valençay 2019 est béni, issu du Sauvignon à 70 %, Fyé gris 20% et chardonnay 10%
Doit être servi à 8/9°C environ, pas frappé !

Chévrefeuille Valencay blanc 2020, assemblage classique de Sauvignon à 80% et 20% de Chardonnay, à la robe jaune vert profonde, belles jambes, celles de la mariée, nez intense floral et ensuite agrumes, nous livre une bouche ronde et fruitée, avec un retour savoureux en finale. A servir à 8°C.

Inoue 2019 Vin de France, robe jaune profond, nez marqué par les fruits blancs mûrs, letchi, muscaté, bouche ample avec une sensation tactile de matières, finale au combien parfumée ! 100% Viognier. Parfait à l’apéritif, à 9°C.

Pierre de lumière Touraine 2018, Sauvignon, couleur jaune vert, nez floral, épices, presque anisé, agrumes, bouche fruitée reflétant ce millésime solaire, finale élégante servir à 8/9°C sur une entrée de poisson ou coquillages.

Vieux fusil Vin de France, en méthode champenoise blanc, Chenin, Chardonnay, Orbois, nez floral et bouche au fruité fruits blancs, finale fraiche, peu dosé, élevé 18 mois sur lattes.

La Fleur du fusil Vin de France en méthode champenoise rosé, sur silex, ample et sensation crémante et fruitée en bouche. A servir frais mais pas glacé ! à 10°C , les deux cuvées avec des tartelettes aux fruits de saison.

Rouges :

Rosé Valençay 2020. Issu de 5 cépages rouges, rosé orangé coloré, fruité mûr, vin vif à 10°C. Et sus aux buffets.

Les Terrajots 2019 Valençay, Rubis foncé, limpide et brillante, jambes éparses, bouche fruitée délivre une attaque franche, un peu végétal, avec une finale tannique réglissée. A 18°C, épousailles avec les volailles embrochées !

Cuvée des Griottes 2020 Valencay, Gamay, Côt, Pinot Noir. Rubis sombre, disque violine, jambes serrées huileuses, panier de fruits rouges avec une belle structure ferme en finale. A 18°C . S’accorde avec le magret de canard rosé aux griottes

Vermeil 2019 Valençay, Gamay, Côt, Cabernet, huit mois d’élevage en barrique de deux vins, robe encre, attaque franche, bouche séveuse, boisé fondu, à attendre, expérience à suivre ! A 18°C, avec gibier nu, à poil.

Pépite 2017 Touraine, Gamay. Couleur rouge rubis léger, du corps et du fruit pour un degré raisonnable de 12,5°C. A 16°C avec les charcuteries.

Diamant noir 2016 Touraine, Malbec, bien taillé le garçon, avec son manteau grenat sombre, riche de fruits noirs, corps élégant, finale fraiche. Côt Côt, Rico ! A 18°C, vin d’hiver et varié, avec une pièce de bœuf rassise.

Les Perruches 2015 Touraine, Côt et Gamay par moitié, robe rubis sombre, nez intense de fruits noirs, belle attaque, pour une bouche à la trame tannique fondue et un retour en bouche fruité, pour une finale nette. A 18°C, s’accorde avec grillades et légumes suaves.

Dégustation au domaine Francis Jourdain, 24 les Moreaux, à Lye 36600, le 23 Avril 2022, avec Sophie Siadou et votre serviteur.

Jean Charles Béguet, sommelier
Président Winestory

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.