A la une,  Dégustations

CAIRANNE : Fiche technique et dégustations

Cairanne existe en Côte-du-Rhône depuis 1937, devient Cote-du-Rhône – Cairanne en 1953 et devient appellation Cairanne à part entière en 2016.

Ce qui induit une réduction de l’aire d’appellation de 22%, des vendanges manuelles et une limitation des désherbants.

Situé au nord-ouest du département du Vaucluse, au nord-est de la ville d’Orange, et proche du réputé Châteauneuf-du-Pape.

Les cépages rouges principaux sont le grenache, la syrah et le mourvèdre et accessoires : le cinsault, le carignan, la counoise, etc

En blanc, la clairette, le grenache blanc, la roussane, et accessoires : bourboulenc, viognier, marsanne, et picpoul.

La surface est de 1088 hectares dont 865 plantés sur la seule commune de Cairanne pour une production de 94% pour cent de rouge et de 6% de blanc. Le tout exploité par 54 caves particulières et 7 coopératives.

Les rendements avoisinent 40/42 hectolitres par hectare au maximum.

Plusieurs terroirs composent la commune. Au nord, les coteaux du versant sud de la Montagne, mêlant argile blanche et calcaire, qui s’affaisse vers le sud sur une terrasse caillouteuse, arrière-pays entre l’Aygues et l’Ouvèze, dénommée le Plan de Dieu.

Au sud et à l’ouest, les Garrigues formées d’argiles rouges, qui jouxtent les terrasses de l’Aygues, formées d’alluvions du diluvium alpin. Au nord-ouest de la commune, les Hautes-Rives et les Bayes sont composées de terres siliceuses. Géologie d’époque Quaternaire et tertiaire.

L’altitude atteint 350 m, le village est situé sur un pic rocheux.

En haut des coteaux, on note gustativement de la fraîcheur et de la salinité, tandis qu’en bas, on observe un côté solaire et du volume dans les vins, d’où l’importance de l’assemblage des parcelles.

Le climat est méditerranéen, sec et chaud, avec un important ensoleillement et un fort mistral, pluies au printemps et en hiver.

De là on note, que les viticulteurs disposent comme un peintre d’une palette de cépages et de sols, qu’ils assemblent par empirisme selon les années.

Côté viticulture, la protection des sols, la maîtrise du rendement, l’ajustement de la hauteur du feuillage, la densité de plantation, sont des leviers pour s’adapter au manque d’eau notamment par rapport au réchauffement climatique.

Commentaires des dégustations du 10 Septembre et 24 Septembre, à Sartrouville (78) et Selles sur Cher (41) .

Cairanne blanc 2020 Domaine Richaud : Robe jaune paille, nez de fruits blancs, fruits secs, amandes, bouche structurée, presque « tannique », fruité et vineux, légère amertume en rétro-olfaction, épices douces et finale calcaire.

Côtes-du-rhône rouge Terre d’aigles 2020 Richaud : Rouge foncé, nez fruits noirs, attaque franche, bouche ronde et souple, fruité myrtille, rétro légèrement tannique, bonne longueur. à carafer

Côtes-du-rhône rouge Terre de galets 2020 Richaud : (issu de 5 cépages) Robe grenat profonde, disque rosé, nez intense plus abouti qu’en bouche, fruité aromatique myrtille plus linéaire, vineux, finale ferme. Jeunes vignes.

Cairanne rouge 2020 Richaud : 5 cépages, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage 30% foudre, 30% demi muid, 40% cuves béton / vignes de 40 à 70 ans sur sol caillouteux du Miocène. Rouge grenat profond, nez intense de fruits rouges et noirs frais, bonne attaque en bouche, fruits rouges plus mûrs, corps ample et fruité cerise noir, élégant, long et finale en finesse.

Cairanne rouge vieilles vignes 2019 Berthet Rayne : Terroir argilo-calcaire qui garantit un vin de terroir. L’âge moyen de ces vignes est de 60 ans. Le rendement moyen est de 30 hectolitres par hectare. Cuvaison traditionnelle en cuve béton. Vendange égrappée.

Grenache, syrah, carignan, 30 hectolitres par hectare, vignes de 60 ans. Robe grenat sombre, s’exhale des fruits rouges plus mûrs, attaque franche, riche en matières fondues, un côté garrigue, séveux et épicé, rétro olfaction suave, vineux et long.

Cairanne rouge Castel Mireio 2017 Berthet Rayne : Grenache, syrah, mourvèdre, robe grenat profondeur moyenne, nez (acidité volatile) fruits noirs, tabac blond, pruneau, un 2ème nez plus évolué, bouche aux éléments fondus, boisé, vineux, fruit cerise

s à l’eau de vie, notion de terroir, finale un peu sèche. Terroir argilo-calcaire. L’âge moyen de ces vignes est de 65 ans. Le rendement moyen est de 30 hectolitres par hectare. Vendange égrappée. Cuvaison traditionnelle en cuve béton. Remontage et délestage pendant la fermentation, suivie d’une macération de 40 jours. Après un écoulage en barriques, l’élevage sera d’une année.

Contenu, de ces millésimes solaires, ces vins demeurent équilibrés grâce à leur fraîcheur . Servir à 16 °.

Ces deux domaines sont en conduite biologique , certifié Ecocert pour Richaud, Biodyvin pour Berthet Rayne

Accords : Les rouges évoluent des arômes de fruits noirs en leur prime jeunesse vers des notes de cuir et de truffes en vieillissant. Ce sont des vins de grande garde — dix ans et plus — traditionnellement conseillés sur du gibier et de la venaison, et il s’accorde parfaitement avec les daubes (avignonnaise ou provençale), les civets de chevreuil, de lièvre ou de sanglier et avec une gardiane de taureau. A servir à 16/17°C

Le rosé, en fonction de sa vinification — par saignée ou par pressurage — peut se garder entre 2 ou 4 ans. C’est un vin à boire à table avec les charcuteries et les fromages. Il s’accorde parfaitement avec la cuisine asiatique. Servir à 12°C

Le blanc, traditionnellement, est conseillé soit en apéritif, soit sur des poissons, coquillages et crustacés. Il se révèle parfait en accompagnement d’un fromage de chèvre. À servir à 8°C

Commentaires Jean Charles Béguet

2 Comments

  • cochin myriam

    Une dégustation richement documentée, pleines de découvertes sensorielles étonnantes. Deuxiéme atelier qui confirme mon envie de continuer à découvrir les vignobles français et l’expérimentation des différentes dégustations sans complexe. Bravo et merci.

  • Dominique

    Très intéressante cette découverte de Cairanne, France, pas de bleu mais un blanc puis des rouges avec une montée en gamme au fil de la dégustation, le rouge avec une viande rouge et en dessert avec du chocolat. Et bonus, on a pu emporter une bouteille entamée. Sympathique déjeuner.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *