subscribe: Posts | Comments

Commentaires dégustation Gaillac, Domaine de la Ramaye

1 comment
Commentaires dégustation Gaillac, Domaine de la Ramaye

Commentaires dégustation Gaillac, Domaine de la Ramaye
30 mai 2015

Passionnant !

Le vigneron Michel Issaly nous explique longuement l’orientation de son domaine familial viti-vinicole en bio et en biodynamie, ses choix de culture et de vinification, ses remèdes, largement empruntés à l’empirisme.

Terroir austère ou la roche mère calcaire est à trois mètres, là où la vigne est conduite à puiser ses éléments essentiels . Il est fier de son logo de certification de haute valeur environnementale, qui garantit un haut niveau de performance environnementale de quatre thématiques : préservation de la bio diversité, stratégie phytosanitaire, gestion de la fertilisation et gestion de la ressource en eau.

INOUBLIABLE !

Blancs :

Cavaillès bas 2013 :

zoom_20141207095002.138-1510396045Robe jaune paille, limpide et brillante avec de belles jambes sur les parois du verre.
Nez intense aux arômes de moût de raisin, de levures, l’aération par un mouvement circulaire dans le verre nous fait apparaître des notes de fruits secs, pomme flétrie, c’est la touche du cépage Mauzac 60% ; complétée par Loin de l’œil 30 % et l’Ondenc 10 %.
Attaque en bouche franche, bouche séveuse et fruitée, bonne longueur et finale nette. 12,5 °

Vin de l’ oubli 2002 : vin de voile

G_pim_62_1407922879Robe vieil or de profondeur moyenne, nez intense rancio, coing, éthéré.
Ampleur en bouche du mauzac, sec comme un xéres, pointe d’amertume, finale longue caractéristique de noix. Vin d’initié à caractère oxidatif. 16°, en 50 cl

Rouges :

Vrille 2013 :

Millésime difficile qui livre un vin rouge rubis profond, belle richesse de larmes. Le nez est intense de réduction, animal, mais celle-ci disparaît après une bonne aération.
Bonne attaque, structure souple mais élégante nous laissant sur une finale fruitée et courte.
Cépages Braucol 35%, Duras 35%, Prunelart 25%. 13°. A carafer

Combe d’Aves 2009 :

G_pim_52_1407604405Gaillac grenat profond, nez bonne intensité : fumée, champignons, garrigue, fruits rouges
Structure puissante, séveuse, effet velours, finale tannique et poivrée
Moitié cépage Duras, moitié cépage Braucol qui apportent le côté poivré. 14°

Grand Tertre 2012 :

Robe grenat très profonde, bonne intensité de fruits rouges et noirs, de rameau. La bouche est tannique et juteuse : bigarreau, fruitée en rétro-olfaction.
Final ferme un peu sec. 14,5°
90 % Prunelard, 10 % Braucol

Le sang 2012 :

pts_20141125171221.697-3494199926Vin de presse, rubis profond, presque encre.
Nez intense, boisé neuf, bouche marquée néanmoins par l’élevage de 12 mois en « petite chauffe », beaucoup de corps, fruits noirs, carné, à attendre 5 ans minimum pour digérer son bois de chêne local de Grésille et le regoûter ensuite.
Assemblage des meilleurs terroirs Grand Tertre et Combe d’Aves . Ni collé, ni filtré, ni soufré. 14°

Ces vins rouges doivent être carafés ou, décantés en présence de dépôt, servis à 17° sur les plats du grand Sud-Ouest

Articles similaires:

  1. Catherine, Michel, Paris. says:

    Bonjour Jean-Charles,

    Nous allons regarder ce que nous allons commander.

    Mais je voulais déjà te dire que cette soirée était vraiment superbe!

    un homme passionné, très intéressant!

    un grand merci pour cette idée

    Catherine, Michel, Paris.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *