subscribe: Posts | Comments

H. Marionnet favorable à une fête mondiale du vin

0 comments
H. Marionnet favorable à une fête mondiale du vin

« Dans le dernier numéro de La Revue du Vin de France de décembre 2012 que je viens de parcourir, j’ai découvert et lu avec passion l’article d’Antoine Gerbelle (le Beaujolais nouveau, future journée mondiale du vin) où il exprime l’idée extraordinaire d’une journée, d’une fête nationale, voire mondiale du vin.

Je trouve cette proposition fabuleuse. Je suis avec lui et la Revue du vin de France pour soutenir cette démarche.

Il faut se souvenir que l’on ne boit de bons vins qu’à partir du XIXe siècle, car la découverte de l’intérêt du soufre (So2), et surtout de son utilisation en vinification et en conservation des vins, est récente.

Avant l’utilisation du SO², on peut dire que l’homme a toujours bu des vins plus ou moins piqués, et oxydés.

UNE FÊTE DU VIN JUSTIFIÉE PAR AU MOINS 2000 ANS D’HISTOIRE

C’est pourquoi de tout temps, à chaque vendange, le vin nouveau dès la fin de sa fermentation était l’objet d’une grande fête, car c’était véritablement le seul moment dans l’année où les gens buvaient du « vrai vin » exempt en grande partie de défauts, mises à part certaines montées en volatile intempestives !

Je suis bien placé pour le savoir ! Je fais des Touraines gamays sans soufre depuis trente ans, et certaines années, des fermentations peuvent mal tourner…

Les vignerons du Beaujolais finalement ont perpétué cette tradition qu’ils ont conservé jusqu’au début du Beaujolais Nouveau qui était considéré comme le meilleur vin.

On peut donc dire qu’une fête du vin le troisième jeudi ou dimanche de Novembre serait justifié par au moins deux mille ans d’histoire ! »

Henry MARIONNET – Domaine Henry Marionnet
Vigneron à Soings (Sologne)
La Revue du Vin de France

Articles similaires:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *