subscribe: Posts | Comments

Article Courrier des Yvelines

0 comments
Article Courrier des Yvelines

Œnologie à Sartrouville

WineStory : le vin dans toutes ses saveurs

« Chez WineStory nous ne buvons pas pour oublier, mais nous dégustons pour nous souvenir« . Telle st une des devises de l’association WineStory, créée en 2006, dont le siège social est à Sartrouville et qui est présidée par Jean-Charles Béguet, lui-même sartrouvillois de longue date. Il faut dire que ce dernier en connait un rayon sur le plan du vin. Diplôme de sommelier en poche en 1985, il exerce son savoir dans les plus grands restaurants étoilés, comme auprès des plus grands chefs. Il a été pendant huit ans  président de l’association des maitres d’hôtel de Paris-Ile-de-France et également durant vingt-cinq années, membre de l’association des sommeliers de Paris. Une pointure en quelque sorte.

Fraichement retraité, il continue de transmettre son savoir  via l’association sartrouvilloise :« Dans les années 80 j’étais en rapport avec l’association de consommateurs Colombe mais pas pigeon, proche de Que choisir. Beaucoup de questions avaient trait au vin. Je me suis dit pourquoi pas vulgariser tout cela ? Le métier de sommelier  avait le  vent en poupe à cette époque et nous étions souvent mis sur un piédestal. »

Se trouvant dans la restauration confronté à de nombreux et différents corps de métier, il a été appelé à donner  de nombreux cours sur le vin, qui l’on poussé aujourd’hui à transmettre son savoir et le partager à des amateurs lambda. « Au début de l’association mes commentaires étaient trop pointus. Aujourd’hui je suis plus compréhensible et cela plait plus. Je dis les choses simplement, j’explique qu’une des quatre saveurs – sucré, salé, acide, amer – va toujours ressortir »

Pour savoir à qui il a à faire, le sommelier demande si la personne a déjà dégusté et voit quel est son niveau, même s’il n’y a pas le moindre niveau de base requis. Le président fournit une fiche technique sur la vinification du rouge et du blanc et fait travailler  les participants avec des flacons d’arômes. « Je suis agréablement surpris de voir que beaucoup on acquis des connaissances au bout de quelques années de pratique. » José Barthomeuf, ancien journaliste et cadre au journal Le Parisien, aussi sartrouvillois, fait partie des dégustateurs réguliers, tout en gérant la communication  de l’association. Il tient à rajouter : « Toutes les dégustations se font chez Jean-Charles. C’est très convivial et nous avons l’impression d’être en famille ou entre copains. »

Jamais plus de quatorze

Pour cela, les participants ne sont jamais plus de quatorze. Les dégustations se tiennent donc chez le président, environ tous les deux mois, le samedi en foin d’après-midi. Mais pour ceux qui flaireraient la bonne affaire pour boire un coup à moindre frais, autant passer son chemin.

« Nous buvons très peu et ceux-là ne restent pas », précise Jean-Charles Béguet, qui organise également des rencontres avec des vignerons tout en faisant découvrir le patrimoine des régions viticoles.

Expérience sensorielle intensifiée grâce à deux hypno-oenologues

Ce samedi, ils étaient une douzaine à apprécier les vins proposées par le fin connaisseur et déguster le domaine Saint-Nicolas situé à l’Ile-d’Olonne (85) : Les Clous 2018, Sol’Air rosé, Le Haut des Clous 2018, Le Poiré 2018, Plante Gate 2012, Be Swing rosé. En prime, les convives ont pu bénéficier de la présence de deux hypno-œnologues, Caroline Fleck et Muriel Amram. Une experience enrichissante . « On boit après hypnose, précise José Barthomeuf. Cela éveille les sens et développe notre concentration ».

Prochaine dégustation le samedi 23 novembre (19h30), avec au menu blancs du Jura et du Maconnais.

Jean-Marc Cavé
pour le Courrier des Yvelines

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *