subscribe: Posts | Comments

Château Cardinal Villemaurine

0 comments
Château Cardinal Villemaurine

Saint Emilion – Grand Cru Classé

Château de Fussignac – 2005 – Bordeaux Supérieur

Vin à la robe rubis, aux reflets violets. Le vin est brillant, colorante et offre une bonne concentration de matière sous son aspect visuel.

Au nez le vin est d’une bonne intensité et exprime une belle finesse. Des notes de fruits rouges : de cassis, de mûres et de myrtilles. Puis le vin s’ouvre sur des notes plus boisées de vanille et de tabac blond.

En bouche, l’attaque est souple, ronde et surtout basée sur une matière veloutée et fruitée. Les tanins sont présents, mais fins et élégants. On retrouve toutes les flaveurs fruitées que nous avions au nez avec en finale le retour des épices. Agréable à déguster aujourd’hui, la longueur en bouche est bonne.

Cailloux les Martins – 2005 – Lussac-Saint-Emilion

Vin à la robe rubis d’intensité moyenne avec des reflets violets allant vers des nuances plus mauves sur le bord du verre. La robe est veloutée, attractive, brillante. Le vin concentration moyenne sous son aspect visuel.

Au nez le vin exprime avant tout des arômes primaires, fruits noirs et rouges, cassis, cerises noires, mûres, ainsi que des parfums de fleurs, pivoines, violettes. Le vin, présente une belle trame aromatique et de bonne complexité.

En bouche, l’attaque est souple, sur des flaveurs de fruits allant vers une structure plus serrée et épicée en milieu de bouche. On retrouve la trame aromatique que nous avions au nez. Les tanins sont encore un peu dominants, le vin est en attente d’équilibre, mais malgré tout donne de la puissance et du relief à la finale, d’une bonne longueur.

Cardinal Villemaurine – 2004 – Saint-Emilion Grand Cru

Vin à la robe rubis de belle intensité avec des nuances allant de pourpre vers une teinte violette puis mauve sur les bords du verre. Il est brillant, opaque par son intensité et offre une très belle concentration de matière sous son aspect visuel.

Au nez, le vin impose immédiatement une belle présence aromatique avec des notes sèveuses de fruits noirs et de fleurs. Des arômes de cassis, de mûres, de myrtilles et de cerises noires puis de violettes. Le nez est particulièrement racé. Les notes d’un élevage en fût arrivent ensuite, apportant race et distinction à l’ensemble.

En bouche, le vin offre une attaque franche sur des flaveurs de fruits noirs confits et de réglisse. Une structure fraîche et pleine de caractère prend le relais. Les tanins sont fins, épicés et tapissent agréablement le palais. Un vin fruité, gourmand et de belle tenue, de bonne structure et homogène. Sa longueur nous indique un bon potentiel de vieillissement.

Cardinal Villemaurine – 2003 – Saint-Emilion Grand Cru

Vin à la robe rubis de moyenne intensité avec des nuances grenat. Il est brillant, avec des larmes fines, régulières et serrées.

Au nez, le vin est de bonne intensité aromatique avec des notes de fruits noirs et légèrement balsamique. Des arômes de cassis, de mûres, de myrtilles. Les notes légèrement animales se développent avec l’aération. Le vin semble plus linéaire, mais toutefois fin et élégant.

En bouche, le vin offre une attaque bien structurée avec sur des flaveurs de fruits noirs très mûr et de poivre. Le vin semble plus évolué, les tanins sont fins et particulièrement fondu. La longueur est moyenne et le vin la rétro est un peu sèche.

Clos Villemaurine – 2003 – Saint-Emilion Grand Cru (100% barriques neuves)

Vin à la robe rubis de très belle intensité avec des nuances pourpre violacé sur les bords du verre. Il est brillant, opaque par son intensité et offre une très belle concentration de matière sous son aspect visuel.

Au nez, le vin impose immédiatement des notes d’élevage, empyreumatiques, balsamique, tabac mais laisse une grande place au fruit. Des arômes de cassis, de mûres, de myrtilles, des notes florales : pivoine. Le nez est racé et intense.

En bouche, le vin offre une attaque franche et légèrement sèveuse, des flaveurs de fruits noirs, mais surtout comme au nez empyreumatique et épicé. Le vin reste ample et généreux mais les tannins sont particulièrement fondus. La finale est agréable et de bonne longueur, légèrement chaleureuse.

Cardinal Villemaurine – 2002 – Saint-Emilion Grand Cru

Vin à la robe rubis de bonne intensité avec des reflets légèrement rosâtre sur les bords du verre, le vin a commencé sont évolution. Il est brillant, offre une concentration moyenne de matière sous son aspect visuel. Le jambage est particulièrement riche, fin et serré.

Au nez, le vin est particulièrement fondu et équilibré, sans notes dominantes, fruits rouges bien mûrs, épices…

En bouche, le vin offre une attaque souple particulièrement fruitée, avec des tanins bien fondus, les flaveurs sont celle d’un vin plus évolué, arrivant à une certaine apogée. Le vin est particulièrement agréable et homogène. La longueur est moyenne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *